barre menu

Articulation Scapulo-humérale

  • Sémiologie

    L’articulation scapulo-humérale participe pour beaucoup aux mobilités du complexe articulaire de l’épaule. Lors de l’examen clinique « standard » les mobilités sont recherchées en passif et en actif ; et notées par convention selon l’ordre suivant : flexion (F), abduction (Abd), rotations coude au corps, externe (RE1) et interne (RI1), rotations en abduction à 90°, externe (RE2) et interne (RI2). L'amplitude de ces mouvements est estimée en degrés, sauf celle de RI1 qui est le niveau vertébral atteint par la main dans le dos (cf. Examen des mobilités de l'épaule)

    Les mobilités moyennes sont : F:160°/Abd:160°/RE1:40-80°/RI1:vertèbre T12/RE2:80°/RI2:90° avec une participation de la scapulo-humérale d’environ 60° en flexion et 90° en abduction ; les rotations étant majoritairement dans la scapulo-humérale. Le reste des mobilités est acquis par la mise en mouvement de l’articulation scapulo-thoracique et de la colonne vertébrale.


  • Pathologie

    L’articulation scapulo-humérale est la plus mobile mais aussi la plus instable du corps humain car c’est elle qui se luxe le plus en traumatologie. La plus fréquente de ces luxations est antéro-médiale mais il existe également des luxations postérieures. Les radiographies standard suffisent à poser le diagnostic et sont impératives avant toute tentative de réduction car il existe souvent des fractures associées réalisant alors une fracture-luxation.

    Il faut toujours s’attacher à réaliser un examen vasculo-nerveux précis avant et après réduction.

    Cliquez sur l'icone pour en voir un exemple...

    Luxation antéro-médiale de l’articulation scapulo-humérale gauche

  • Lien vers la page d'accueilVidéo
  • Lien vers la page d'accueilSémiologie
  • Lien vers la page d'accueilPathologie
  • Lien vers la page d'accueilPDF